Ecoles de musique : harmonie trouvée

Ecoles de musique

Après plus de 10 années d’attente, une loi sur les écoles de musique est enfin sur le point de voir le jour dans le canton de Vaud. Les travaux de la commission du Grand Conseil ont permis de déboucher sur un modèle d’organisation plus simple et reposant largement sur les deux associations faîtières existantes. Ce projet de loi devrait ainsi permettre, avec des moyens financiers renforcés, de répondre largement aux aspirations des parents, des élèves et des enseignants qui verront enfin leur activité correctement reconnue. Ce résultat est un succès pour la cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Anne-Catherine Lyon qui s’est engagée depuis longtemps en faveur d’une loi sur les écoles de musique.

Le parti socialiste est très satisfait de l’aboutissement des travaux de la commission chargée d’examiner la nouvelle loi sur les écoles de musique. Ce projet, qui devra encore passer l’examen du Grand Conseil, est le résultat de plusieurs années de travail, d’abord au sein du DFJC, en collaboration avec les communes puis au sein de la commission du Grand Conseil qui a travaillé plus de six mois sur ce projet.
Alors que la marge de manoeuvre politique était étroite, le large consensus qui s’est dégagé en commission est de très bon augure pour les débats à venir au Grand Conseil. Les commissaires socialistes se sont d’ailleurs fortement impliqué-e-s pour trouver un modèle d’organisation qui puisse rassembler une large majorité. C’est ainsi que l’organisation a été simplifiée en s’appuyant plus fortement sur les associations faîtières existantes, aussi bien l’AVCEM que le SCMV. Alors que les travaux de la commission avaient débuté dans un climat politique tendu (annonce d’opposition forte voire de velléités référendaires), il a finalement été possible, avec l’appui et l’engagement de la cheffe du DFJC, de trouver un consensus faisant la quasi-unanimité. Le PS tient donc à saluer le climat qui a présidé à l’ensemble des travaux de commission.

Le PS est également satisfait que la commission ait décidé d’augmenter la participation financière de l’Etat pour la mettre au même niveau que celle des communes. Cet engagement financier renforcé permettra d’éviter que les parents n’aient à payer plus cher pour ce nouveau projet de loi. Cette question sera d’ailleurs le principal enjeu des débats qui auront lieu au Grand Conseil.

Après plus de 10 années d’attente, le canton de Vaud est sur le point de se doter d’une nouvelle loi sur les écoles de musique. Si le projet adopté par la commission est évidemment le résultat d’un consensus, il marque une étape très importante en vue d’une meilleure reconnaissance du travail des enseignants et des écoles de musique.

Catégorie: Blog, Education · Tags:

Laisser un commentaire

3e génération : Oui ! à la naturalisation facilitée