La section

Les 21 et 22 novembre 1925, 20 camarades, dont 9 chocolatiers de l’Usine Nestlé et 2 ouvriers des Moulins d’Orbe, présentent pour la première fois une liste d’entente pour le Conseil communal d’Orbe. C’est avec l’aide de Henri Pidoux, socialiste et instituteur à Orbe, que le syndicat FCTA (domaine chocolatier) fonde la section.

Conseil communal

En 1925, 12 socialistes sortent parmi les 20 premiers élus d’une liste de 65 candidats. De 1929 à 1949, soit durant 6 législatures, la vie fut dure pour nos candidats au Conseil communal, fortement défavorisés par l’élection au scrutin majoritaire. En 1945, les socialistes seront absents du Conseil communal. Ce n’est qu ‘en 1949 que l’élection à la proportionnelle permet enfin une représentation plus juste des forces politiques en présence; ainsi, 23 candidats socialistes sur 26 sont élus face aux 28 radicaux et aux 14 libéraux. Cette même année, on enregistre un gain de 200 sièges socialistes dans tout le canton. Les conditions socio-économiques de l’après-guerre mondiale et la politique menée par le Parti socialiste suisse influencent la composition sociale de notre parti : aux côtés des ouvriers suisses, se joignent ainsi cadres moyens et supérieurs, professions libérales et main-d’oeuvre étrangère.

1959 signe la victoire du suffrage féminin dans le Canton de Vaud. Les femmes ont désormais accès aux législatifs et exécutifs. Grâce à ces nouvelles forces, les socialistes occuperont jusqu’à 29 sièges entre 1957 et 1969. En 1985, 12 femmes sont élues sur les 23 candidates. A plusieurs reprises, elles président le Conseil communal. En 1989, nous conservons 24 sièges.

Participation socialiste à la Municipalité

Après le résultat prometteur des élections de 1925, un socialiste fut présenté comme Municipal; ce fut malheureusement sans succès. En 1933, un premier socialiste atteint la Municipalité. A partir de 1949, face à la progression incontestable de la gauche urbigène, ce sont 2 socialistes qui siégeront à la Municipalité. Il en sera ainsi jusqu’en 1985, mis à part la législature 1957-61 où les socialistes ont voté le retrait de leurs Municipaux après le refus reitéré de la droite d’élire l’un des deux candidats proposés.

Liste des camarades élus à la Municipalité d’Orbe
1933-1941 et 1949-1953 Emile BAUDRAZ
1949-1953 Alfred PORTMANN
1953-1957 et 1961-1969 Robert THUILLARD
1961-1977 Edouard BRECHON
1970-1981 Ernest BADERTSCHER
1978-1985 Louis HOESLI
1982-1989 René BOSSEL
1990-1995 Richard TRUFFER
1995-1997 Gilbert BRECHON
1994-2006 Michèle GERMOND-GROUX
1998-actuel Jacques-André MAYOR
2006-actuel Henri GERMONDD
Camarade élu à la Municipalité de Chavornay
Claude LEBET (n’est plus en fonctions)
Camarade élue à la Municipalité de Baulmes
Cendrine CACHEMAILLE (actuellement en fonctions)

Députés au Grand Conseil

La députation socialiste au Grand Conseil débuta en 1949 avec l’introduction du scrutin à la proportionnelle. Elle consiste en un député pour l’arrondissement à l’exception des années 1967-1982 où 2 socialistes parvinrent à siéger à Lausanne.

Liste des députés au Grand Conseil pour l’arrondissement d’Orbe
1949 – 1966 Alfred PORTMANN Orbe
1967 – 1981 Jean-Claude VAUTIER Orbe
1970 – 1972 Lucien DERIAZ Baulmes
1972 -1973 J.-L. RECORDON Bavois
1978 – 1982 Robert GOGEL Baulmes
1982 – 1990 Ernest BADERTSCHER Orbe
1990 – 2002 Jacques-André MAYOR Orbe
depuis 2002 Denis-Olivier MAILLEFER Valeyres-s-Rances

Ces informations sont extraites de l’historique du PSO de Liliane Vautier.

3e génération : Oui ! à la naturalisation facilitée