Pour la protection face à la violence des armes

L’initiative « Pour la protection face à la violence des armes » recueillerait 45% de votes favorables si le scrutin était organisé ce dimanche. Elle serait rejetée par 34%, indique un sondage de l’institut Isopublic publié cinq semaines avant la votation.

Les indécis représentent 21% dans ce sondage représentatif réalisé entre mercredi et samedi sur mandat de l’hebdomadaire alémanique « Sonntagsblick ». Les femmes représentent 52% des partisans et 24% des opposants. Parmi les personnes interrogées, 39% des hommes soutiennent l’initiative contre 42% qui la rejettent.

Le sondage révèle un écart entre ville et campagne: dans les régions citadines, l’initiative obtiendrait 50% de oui (29% de non) alors que dans les régions campagnardes elle recevrait 35% de oui, contre 45% de non. Selon cette enquête, 50% des Romands diraient oui à l’initiative contre 43% des Alémaniques.

Le sondage a été réalisé auprès de 1004 personnes, entre le 5 et le 8 janvier. Le taux d’erreur est de 3,2%. Les Suisses devront se prononcer sur cette initiative le 13 février.

Celle-ci veut retirer de la circulation des armes à feu trop facilement accessibles. Pour les initiants, il s’agit surtout de réduire le risque de suicide ou de violence et d’augmenter la sécurité.

(ats)

Une réponse sur “Pour la protection face à la violence des armes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *