Archives de catégorie : Elections communales

J’ai eu la chance de naître en ayant déjà le droit de voter quand je serais assez grande.

Pour toutes celles qui se sont battues pour notre liberté, notre égalité, il est tellement important pour moi de voter, de revendiquer ce droit de donner mon avis et que celui-ci soit pris en compte. Chaque être humain devrait avoir ce droit démocratique, et je continuerais à me battre pour cela. À nous toutes, par respect pour nos battantes, remplissons notre bulletin de vote systématiquement. 

Camille Tschantz Candidate socialiste au Conseil communal

50 ans déjà ou « seulement »!!!…

Le 08 février 1971, j’avais 23 ans et j’étais très occupée en vue de l’obtention de mon diplôme d’infirmière. Malheureusement, je n’ai pas de souvenir de cette journée, à ma grande honte, un comble pour une féministe de toujours. Par contre mes souvenirs, lors de l’obtention du suffrage féminin dans le canton de Vaud en 1959, sont nombreux. Après ce vote, les filles ont enfin eut droit à l’instruction civique, et ont pu lire noir sur blanc « le mari est le chef de la famille » point à la ligne, dure à avaler. Naturellement, les filles ont continué à faire de la couture et du tricot pendant que les garçons avaient des cours d’algèbre. Nous étions loin de l’égalité, mais pour le femmes, elles avaient enfin un pied dans la porte.

Pour ma mère, elle devenait citoyenne vaudoise à part entière à 38 ans. Est-ce qu’elle était pour ou contre, selon mon frère, elle était pour, ma sœur se souvient des conversations, mon père, mon frère et moi animions le débat, ma mère écoutait. Lors du premier vote, après les droits civiques, elle a hésité, mon père ne lui a pas laissé  le choix, ils sont partis ensemble pour le bureau de vote. Elle se demandait quoi voter, la réponse de mon père fût qu’elle devait voter en son âme et conscience, qu’elle ne devait pas tenir compte de l’opinion des autres.

En 1971, le droit de vote sur le plan fédéral allait de soi, elle aurait mal digéré de n’être pas reconnue comme citoyenne sur le plan fédéral.

Clémence Capt candidate socialiste au Conseil communal

Comment voter: explication en vidéo

Pour la cité d’Orbe, deux systèmes coexistent pour l’élection des autorités: le système majoritaire à deux tours, valable pour l’élection à la Municipalité et le système proportionnel à un seul tour, applicable pour le Conseil communal.

A la Municipalité on doit choisir une liste et une seule. On n’a pas le droit de cumuler le nom du même candidat(e). En revanche on peut compléter une liste qui ne comporte pas 5 noms (pour 5 sièges) par un plusieurs noms , en ne dépassant pas le total de 5.

Au Conseil communal, la règle de la liste unique est la même. En revanche, le cumul est permis jusqu’à concurrence du nombre total de sièges en jeu.

Attention: pas d’inscriptions désobligeantes ou extérieures à l’élection – le vote serait nul — et une écriture manuscrite la plus lisible possible.

https://youtu.be/mD8pKvKLOz8

Deux candidats à la Municipalité

fanny-henri-480

 

 

La Section d’Orbe du PSV souhaite à toutes et tous une année 2016 heureuse et sereine.

Elle profite de l’occasion pour dévoiler la version web et petit format de son affiche en vue de l’élection à la Municipalité.

Le PS Orbe compte bien placer ses deux candidats d’excellente valeur à l’exécutif, soit Fanny Naville, la compétence, la jeunesse et le renouveau accompagnée de Henri Germond, actuel Municipal en charge de l’urbanisme, sortant très expérimenté et fin connaisseur des enjeux de la politique locale.

Plus de détails prochainement ici sur la campagne à venir et ses points forts. Et bien sûr sur les valeurs que le PS soutient tant au niveau local qu’aux niveaux cantonal et fédéral.