Archives par mot-clé : ps

Programme de législature en travail

orbe-psAvec la nouvelle législature et à la demande du syndic Henri Germond, la Municipalité prévoit pour la première fois à Orbe de mettre sur pied un programme de législature.

Il a été demandé aux différents partis politiques de transmettre à la Municipalité les 3 points les plus importants qu’ils souhaitent voir se réaliser durant les cinq prochaines années.

Pour réaliser cet important document, le PS Orbe a tenu une séance de groupe extraordinaire pour débattre de la question et pour fixer ses propres objectifs.

Il a été demandé aussi que les relations s’améliorent entre le Conseil communal et la Municipalité et que l’on trouve des solutions pour parvenir à ce but.

La rencontre avec Henri Germond, Syndic et Xavier Duquaine, secrétaire municipal, a été abordée d’une manière constructive.

Merci à la Municipalité pour cette première!.

_______

Notre contribution

 

Les priorités du groupe Socialiste pour la législature 2016 – 2021

 

1) Logement

Sans titre

Répondre à la pénurie de logement à Orbe en renforçant les aides publiques pour la création de logements à loyers modérés : révision du règlement communal sur les conditions d’occupation des logements construits avec l’appui financier de la commune, augmenter le pourcentage de logements d’utilité publique ( loyers modérés, subventionnés ) acquisition de terrain, incitation et soutien à la création de coopérative d’habitants.

Pourquoi et comment ?
Lutter contre la pénurie de logement à Orbe et dans le canton en permettant une véritable mixité sociale et de logements à Orbe.

Certaines communes en Suisse ont plus de 10% de logements d’utilité publique voir même le tiers comme à Zurich.

Le taux est à 2,5% sur le territoire communal et dans le PPA Gruvatiez. c’est peu.
Orbe devrait pouvoir garder ses habitants, par exemple lorsqu’une famille modeste s’agrandit et doit trouver un logement plus grand avec un loyer abordable.

Le règlement communal sur les conditions d’occupation des logements construits avec l’appui financier de la commune d’Orbe qui permet d’alléger le budget des ménages est trop restrictif. Il empêche par exemple, d’anciens Urbigènes de revenir à Orbe et de profiter de ces logements, mais également à d’autre nouveaux habitants qui souhaiteraient s’installer sur notre commune.

Les coopératives d’habitants permettent de sortir les logements du marché de l’immobilier, induisent une baisser des loyers et favorisent les liens sociaux entre habitants. (voir point 3)

Acquérir des logements, des terrains ou même les céder en droits de superficie en négociant des conventions qui permettent d’introduire des quotas de logements à prix modérés.

 

2) Structures publiques

 

Sans titre2

 

Combler le retard en matière d’accueil pour les enfants et mener une politique d’anticipation du développement des structures publiques en général : mise en place de nurserie, garderie, UAPE en fonction de l’augmentation de la population, mise en place de l’école à journée continue selon l’art. 63a de la Constitution vaudoise, création d’organes intercommunaux pour le financement de ces structures.

Pourquoi et comment ?
La direction politique prise en matière d’accueil des enfants étant maintenant acquise pour la grande majorité des partis politiques et de la population Urbigènes, la municipalité devrait être pro active sur ce sujet et anticiper l’évolution des demandes d’accueil.

Approcher certaines communes demandeuses en matières d’accueil parascolaire ( mais aussi de structures publiques en général ) et définir des organes intercommunaux pour financer et ainsi alléger la facture de notre commune pour ces structures. (exemple: les écoles, les pompiers.)

 

3) Cohésion sociale

 

Sans titre3

 

Développement d’un soutien actif aux associations et sociétés locales : renforcement de la coordination des activités culturelles, création d’une maison des associations.

Pourquoi et comment ?

L’augmentation de la population doit pouvoir se faire avec harmonie. Les sociétés locales sont importantes pour nos communes, elles sont bien ancrées dans la culture suisse et vaudoise en particulier.
Un soutien actif à ceux qui animent ou consolident les liens sociaux des Urbigènes à travers la culture, le sport, le social ou dans d’autres domaines comme la jeunesse doivent être au centre des préoccupations de notre municipalité.

La création d’une maison des associations permettrait de coordonner les activités culturelles et associatives mais également de tisser toutes sortes de liens indispensables pour la cohésion sociale et faciliterais la communication entre les différents acteurs.
Elle permettrait aussi de stimuler les comités en place et donnerait l’occasion aux habitants de devenir membre des associations existantes, d’en créer de nouvelles ( coopératives d’habitants, par exemple) ( voir point 1) et pourquoi pas, de trouver les perles rares qui rejoindraient les partis et les rangs du conseil communal ou de la municipalité.

 

PS Orbe, le 10.07.2016