La section a tenu son assemblée générale

Vendredi 6 mai, la section a tenu sa traditionnelle assemblée générale au Caveau municipal. Après la partie statutaire, elle a eu le plaisir d’entendre une présentation du conseiller national Roger Nordmann sur le thème Libérer la Suisse des énergies fossiles –   des projets concrets pour l’habitat, les transports et l’électricité. Ce thème passionnant est aussi le titre du dernier ouvrage de Roger Nordmann que l’on peut se procurer sur son site en cliquant ici.

Le président Didier Zumbach a présenté son rapport annuel. Un rapport politique comme il aime à les faire, et dont le contenu est reproduit ci-dessous.

CherEs Camarades, et invités,

Préambule :

Les attaques contre le système social suisse et les tentatives de déréglementation du Code des Obligations  et de la Loi sur le Travail  concernant le monde du  travail, sont permanents  et leurs mises en œuvre se fait  toujours grâce aux mandataires fédéraux bourgeois  et pour ces cas ; il confirme que ce sont les laquais de l’USAM ou des  autres organisations patronales.
Votations :
Nous avons remporté une belle victoire contre celles et ceux qui voulait voler nos rentes du deuxième pilier le 7 mars, mais par contre ! Nous avons perdu sur le référendum LACI le 26 septembre. Pour ce qui concerne la nouvelle loi sur le chômage :
Le chômeur avec un gain assuré de 5’000fr et qui travaille en gains intermédiaires de 3’000fr tout en recevant la différence par sa caisse chômage  verra son gain assuré lors de l’ouverture d’un nouveau délai cadre passer de 3’520fr à 1’600fr.
De plus, le PS a soutenu l’ASLOCA dans son référendum  contre la loi qui voulait supprimer la gratuité du tribunal des baux, nous avons donc remporté une belle victoire.
Mais la plus belle des victoires avec  nos partenaires politiques et qui a valeur d’exemples pour le canton  et celle de l’acceptation de la mise en place d’une UAPE à Orbe, après au moins 15 ans de combat, mené par plusieurs Camarades et plusieurs pétitions déposés auprès du Conseil communal.
Histoire :
CherEs Camarades la suisse s’est construite depuis sa création sur la solidarité : Au début entre les Cantons de URI, Schwyz, Unterwald un fondant une alliance contre les grands empires ou royaumes.
Le mouvement ouvrier a commencé à se développer en suisse au 19ème siècle avec la création de l’USS et ensuite le PSS par le mouvement syndical pour accompagner le développement  des droits des plus faibles par aussi la lutte politique, ce qui a permis la mise en place de la loi sur les fabriques,  la plus progressiste en Europe. Le début du 20ème siècle a été plus dur, mais la progression a été constante suite à la grève générale de 1918.
Régression sociale :
Depuis 1990  le livre blanc de de Pury, la régression et la pauvreté a augmenté dans les classes moyennes et défavorisées,  provoqué par la politique d’amaigrissement décidé par les partis bourgeois majoritaires en suisse.
Depuis les années environ 30 milliards d’impôts selon le MPF ont été supprimés, des impôts payés par les multinationales, des grands directeurs d’entreprises  ou par les banques, les salariés des classes moyennes ont dû compenser le manque à gagner.
Pauvreté :
Qui dans les années a entendu parlé des working-poors ? On  pense que c’était réservé au USA, Grande-Bretagne et autres pays contaminés par le capitalisme Anglo-Saxon.
L’autre attaque pour que l’opinion publique ne réalise pas, cette politique délibérée d’appauvrissement  voulue par le patronat et les partis de droite a été de rendre responsable les étrangers.
Racisme :
La Suisse a toujours eu besoin des bras et des cerveaux étrangers (Afflux de protestants suite à la révocation de l’Edit de Nantes en France par Louis XIV) pour apporter une prospérité et pour la défense et permet la viabilité  de nos acquis sociaux  et autres assurances.
La gauche est souvent accusée de faire de l’angélisme vis à vis des criminels étrangers ; nous  considérons  que les lois actuelles sont suffisantes  (loi qui prévoit les peines de prison et l’expulsion pour les cas graves). Dans les années 30 c’était  les juifs qui était les bouc émissaires avec les gens du voyage, les homosexuels, cela a favorisé l’extrême droite, provoqué par une grande précarisation des citoyennes et citoyens (chômage, mendicité, violence).
La précarisation actuelle du monde de travail favorise aussi ces replis et bien sûr les partis d’extrême droite et les idées populistes et la démagogie.
Politique bourgeoise :
Le respect du  monde politique ainsi que le désintérêt des citoyens a augmenté, les scandales et la violence des propos ne poussent pas à s’y intéresser plus ; un des derniers votes sur la fiscalité pour favoriser les artisans, commerçants et autres petits entrepreneurs, devait provoquer un manque à gagner de 80 à 90 millions environs et nous retrouvons avec une perte de 7 milliards, pour favoriser les grandes entreprises!  Comme d’habitude  ou les plus riches de notre pays.
Calculs et étude :
Une étude de l’ USS entre 1998 et 2008, les 40’000 salariés les mieux payés du pays ont vu leurs rémunérations réelles augmenter de plus de 20% alors que les salaires ordinaires ne progressaient que de 2 à 4%.
En 2007, les 2,2 % des personnes les plus riches du pays détenaient une fortune équivalente à celle de 97,8% de la population.
Et pour finir avec les chiffres une famille de 4 personnes, avec une évolution des salaires en 10 ans :
Avec un revenu de 80’000fr soit deux personnes au travail avec une hausse de 5’700fr  a une disponibilité de plus 300fr
Avec un revenu  de 105’000fr avec une hausse de salaire de 8’800fr  a une disponibilité de 2’700fr
Avec un revenu de 200’000fr avec une hausse de salaire de 31’200fr  a une disponibilité de 14’800fr.
Dans ce pays on fait le maximum pour enrichir les riches et rendre plus pauvres les classes moyennes et défavorisées.
Réactions :
Camarade après avoir défendu avec succès le démantèlement  en matière de retraite (11ème révision de l’AVS et le vol des rentes), le PS et les syndicats ont décidé de contre-attaquer au niveau suisse en lançant une initiative pour une Caisse Unique en matière d’assurance maladie et pour introduire un salaire minimum, les récoltes des signatures sont actuellement importantes : C’est pour cela que le vote vaudois du 15 mai est très important et donnera la température de la population.
Le lancement de référendums reste d’actualité en cas de besoin.
Dans le Canton de Vaud, l’initiative de l’ASLOCA pour l’achat de terrain constructible devrait favoriser la construction et desserrer les loyers exorbitants, et notre politique de favoriser les coopératives d’habitants est la meilleure solution pour les locataires. Qui favorise des logements sociaux ou à loyers modérés, avec un plus grand respect de la chose louée.
Votations :
Les votes prochains pour soutenir et non assister les familles et les travailleurs de fin de carrière (PC familles et rente pont) est d’une importance capital, voulons nous l’assistanat (avec les dames patronnesses) ou le welfare de Roosevelt, voulons nous retourner au 19ème siècle ou vivre dans une société moderne qui permet aux citoyens de garder leur dignité d’humains.
Je rappelle que dans le Second Œuvre, la rente transitoire pour une retraite 3 ans avant l’âge légal, soit pour environ 20’000 travailleurs, avec une cotisation des patrons, ouvriers et de la caisse 2ème pilier de 2% au total, permet de verser 4’800 fr (AVS, AI, APG payé par la caisse) par mois et la caisse a un taux de couverture de 200%.
Et, pour continuer, le vote de notre initiative sur l’assurance maladie à travers les impôts doit aussi permettre à la classe moyenne de souffler.
Actualités :
2011,  a été l’année des  élections communales pour Orbe une perte de deux sièges au Conseil, du renforcement de nos deux élus à la Municipalité avec leurs élections au 1er tour, avec une confirmation que les habitants d’Orbe trouvent normal que l’on soit représenté par deux municipaux. Pour la syndicature, attendons le 15 mai. Pour Chavornay, l’élection de Claude Lebet au 2ème tour et de 9 camarades au Conseil, pour les suppléants aussi le 15 mai et la réélection de Cendrine Cachemaille à Baulmes.
Elections :
Cet automne les élections fédérales, avec Géraldine Savary au Conseil des Etats et une belle liste au Conseil National avec bien sûr Roger Nordmann comme candidat.
Pour le printemps 2012, les élections cantonales, notre section présente 3 candidats dont une femme de qualité, j’aurais aimé la parité, mais qui sait.
Et, après on va pouvoir souffler, surtout moi, je l’admets.
Décisions :
Dans ce rapport ,je réaffirme ma décision de ne pas me représenter à un mandat de président de section du parti en 2013,je souhaite terminer cette période d’élections pour que mon successeur soit à même de se former et se préparer à ces échéances ,après 17 ans environ de présidence ,je pense que c’est le moment de remettre mon mandat, je pense avoir mené le parti dans la modernité et dans le dynamisme et dans des positions politiques clair ,précise et de gauche proche de nos citoyennes et citoyens.
Pour terminer, je tiens à remercier le comité pour leur travail, leur dévouement pour l’année 2010.
Merci.

Le président

Didier Zumbach

Catégorie: Blog · Tags:

Laisser un commentaire

3e génération : Oui ! à la naturalisation facilitée